Un Atelier-réflexion du CNRS Côte-d'Azur.

Sexisme, agissements sexistes et harcèlement sexuel dans le milieu professionnel

Identifier et comprendre le processus qui peut amener à des agissements sexistes ou du harcèlement sexuel, pour pouvoir agir et l’arrêter.

C’est l’objectif de cet Atelier-Réflexion que la Délégation Côte d’Azur du CNRS a proposé aux chercheurs et chercheuses de ses laboratoires scientifiques azuréens.

J’ai eu le plaisir d’animer 6 ateliers, entre avril et décembre 2021.
A chaque fois, malgré le distanciel, beaucoup de questions, de remarques, de discussions, d’échanges animés… et aussi de sourires.

Aucun milieu professionnel, public ou privé, dans la recherche, le service, la High Tech, la production industrielle… n’est à l’abri de ces problématiques. 

 Avoir fait 10 ans d’études (brillantes) après le baccalauréat, comme l’ont fait les chercheurs et chercheuses du CNRS,  n’empêche en aucune manière de tenir des propos ou d’avoir des comportements inappropriés dans le milieu professionnel. 
Parce que ce n’est pas l’intellect qui est en cause lorsqu’on a affaire à des processus de ce type.

Durant ces ateliers, l’un de mes objectifs a aussi été de bien faire comprendre ce point.
Un autre de pouvoir décortiquer le processus, et comprendre l’importance des stéréotypes.
Enfin, j’ai donné quelques pistes, quelques outils, pour mieux prendre conscience de ce qui se joue et pour arriver à stopper les agissements sexistes et le harcèlement sexuel.

Merci pour leur confiance à Aurélie PHILIPPE, Déléguée Régionale et Alexandre Bobet, Responsable RH.

Et bravo pour leurs actions et leur implication sur ces sujets à Carine Antico et Pierre CRUZALEBES, les 2 référent.e.s Harcèlement Sexuel et Agissements sexistes nommés pour la Délégation Côte d’Azur du  CNRS

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.