#youtoo

Messieurs, ceci est mon cadeau du matin ! Messieurs, le 19 novembre est VOTRE journée.

J’entends déjà les « Comment ça une journée ? Mais les hommes, c’est 364 jours dans l’année »… (on décompte le 8 mars)
Et je dis NOOOOON !

Les 365 jours (voire même 366, les années fastes) sont aux HUMAINS, tous genres confondus.

La journée du 8 mars est dédiée aux droits des femmes.
Celle du 19 novembre a été créée en 1999, elle est célébrée dans 60 pays dans le monde, et elle est dédiée aux droits des hommes.

On peut sourire avec cette journée ou la trouver inutile.
Ce n’est pas mon point de vue.

Celui qui a fondé cette journée, et celles et ceux qui la promeuvent, souhaitent remettre en cause une vision traditionnelle d’une société masculine et de la place des hommes dans cette société.

Je pense que l’égalité entre les femmes et les hommes passe aussi par l’élargissement de ce qu’on entend par les termes « un homme », ou « une femme ».

Et que cet élargissement doit commencer dès l’enfance si nous voulons que les choses avancent.

 

Autorisons nos enfants à faire autrement

Par exemple, nous pouvons décider de ne plus dire à un garçon ce que j’ai entendu la dernière fois à la boulangerie : « arrête de pleurer, on dirait une fille ».

Sérieuuuux ? (comme dirait ma nièce de 15 ans !)

Si on arrête ce type de remarque, peut-être que l’homme que sera un jour ce petit garçon, se sentira libre de pleurer quand il est triste, sans se trouver ridicule ou se cacher.

On peut décider aussi, notamment lorsqu’on est une femme, de ne pas imaginer et dire qu’un homme est moins « compétent » pour s’occuper des enfants.

Partageons nos terrains de jeu traditionnellement habituels !

Nous avons toutes et tous notre chemin à faire pour faire avancer la mixité et l’égalité entre les femmes et les hommes.
Et finalement, il me semble que cette journée permet aussi d’y réfléchir.

Connaissiez-vous l’existence de cette journée ? Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.