Saurons-nous dire non à Barry ?

Connaissez-vous Barry ?

Il s’agit d’une application de réalité virtuelle en 3D, développée en 2020 par Talespin, une start-up californienne spécialiste de la réalité virtuelle et augmentée à l’usage des entreprises.

Et cette application, c’est… Barry, un « humain virtuel plein d’intelligence émotionnelle » (????)

Techniquement, Barry empile toute une liste de technologies : la reconnaissance vocale, la compréhension du langage naturel, la compréhension du contexte de la conversation. Il est aussi doué d’émotions, qu’il ne maîtrise pas toujours : il peut se mettre à sangloter, mais aussi se mettre en colère, résister, garder le silence, vous répondre du tac au tac.

Tour à tour, Barry pourra donc être utilisé pour former des vendeurs aux techniques de vente d’un produit en particulier, ou à la négociation en général, ou pour répondre à des questions d’un client, pour prendre la parole face à un groupe ou en réunion…

 

Et également pour se former et s’entrainer à licencier une personne.

Faire un entretien de licenciement c’est toujours difficile, semé d’embûches, à la fois humaines, émotionnelles, avec même de potentielles conséquences judiciaires et financières pour l’entreprise.
Alors, entrainez-vous donc avec Barry !

Il ne réagira ainsi pas deux fois de la même façon, selon la manière dont lui seront présentées les choses.
But avoué de l’exercice : délivrer la mauvaise nouvelle, répondre aux questions de Barry, faire preuve d’empathie et désamorcer toute situation conflictuelle.
Talespin précise que son application « permet d’acquérir les softskills nécessaires pour que ce type d’entretien se passe bien ».

Je suis atterrée.

Où est l’humain réel (et non virtuel) dans tout ça ? Où est la prise en compte de l’Autre ? Où est le respect ? Où est l’éthique ?

Je trouve que l’IA peut être une réelle avancée dans certains cas… mais pas là !
J’accorde trop d’importance au H de RH pour pouvoir cautionner.

Et je veux croire que les entreprises éthiques et les DRH diront NON à ce type « d’avancée technologique »…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.